samedi 12 février 2011

Au 500e jour…


Le désert est un ventre emprunté au détour d'une rencontre. Nous l'avons pénétré ensemble par un soir de septembre, il y a 500 jours. Dans ce ventre lovés, retournés hors du monde, désertant nos repères, nous avons embrassé mille et un paysages. De découvertes en découvertes, nous avons fabriqué nos mythes, inventé nos histoires, combiné un destin. Une qazâl au loin nous ouvrait son chemin, élégante et rapide, un chemin de gazelle. 500 jours d'un incroyable amour. On ne se perd pas dans le désert, on s'y retrouve. Sur le fil d'une dune, continuité espérée.

4 commentaires:

nfr a dit…

magnifique!

Alalettre a dit…

Merci Nadia ! Bisoux frais de Paris !

Michele a dit…

Superb mon ami!!!!! Un'immagine che riflette la bellezza e la pericolosità del deserto!!!!

Ciao!

Michele

Alalettre a dit…

Grazie Michele ! Si… La pericolosità anche. Un abbraccio !